La bibliothèque municipale internationale de Grenoble

La Bibliothèque municipale internationale de Grenoble, fondée à l’initiative du recteur et du maire, a ouvert en 2003 au sein du réseau des bibliothèques municipales de Grenoble. Un partenariat très fort avec la Cité scolaire internationale a déterminé le choix des six langues représentées au sein de la bibliothèque, parmi lesquelles une n’utilisant pas l’alphabet latin : l’arabe.

Même si les livres sont majoritaires dans les collections, la part la plus importante du budget, en 2007, est consacrée à l’achat de DVD. Cet aspect est particulièrement marqué pour la langue arabe. Pour l’ensemble des langues, une portion croissante du budget est également destinée à l’acquisition de CD, notamment des méthodes de langue. Les collections comprennent aussi des périodiques. Au total, en 2006, les fonds comptaient presque 15 000 documents, dont environ un millier en arabe (contre environ 1 500 documents pour la majorité des autres langues).

Le volume des prêts est à la hausse de 2003 à 2006, mais reste faible (un peu plus de 18 000 documents en 2006) par rapport à celui des autres bibliothèques du réseau. Les prêts d’œuvres en langue arabe ne représentent qu’un peu plus de 500 documents en 2006. Les usagers de ce fonds sont français pour la moitié d’entre eux. Ce sont majoritairement des adultes grenoblois et des élèves de la cité internationale.

Timbre français sur-imprimé en arabe

Timbre français sur-imprimé en arabe

Points forts :

-La bibliothèque fait office de centre de ressources en langues étrangères pour l’ensemble du réseau des bibliothèques de Grenoble.

-Un travail avec un centre social contribue à enrichir le fonds arabe de documentaires (quasi absents des collections pour les autres langues) dans des domaines particuliers comme la santé.

-La plupart des produits documentaires (guide du lecteur, signets…) que propose la BMI par exemple, comprennent une version en arabe, tout comme la page du site Internet consacrée à la BMI.

-Depuis 2009, dans le catalogue en ligne commun à l’ensemble des bibliothèques municipales de Grenoble, les notices bibliographiques d’ouvrages en langue arabe sont rédigées et s’affichent en version originale.

-Pour pouvoir les rechercher, un clavier en arabe est disponible à la bibliothèque. L’utilisation de claviers virtuels proposés par Lexilogos est également conseillée.

Points faibles :

-La situation singulière de la bibliothèque dans un quartier d’affaires récent, relativement éloigné du centre-ville et des ressources de proximité.

-La bibliothèque est pénalisée par son image de bibliothèque non accessible à tous, en raison de la présence, dans les murs de la bibliothèque, du centre de documentation et d’information (CDI) de la cité scolaire internationale, dont la majorité des documents ne sont pas empruntables par le public extérieur à l’établissement d’enseignement.

-Le fonds en arabe n’évolue plus, faute de personnel pour le traiter. Une recherche de solutions est en cours, pour recruter quelqu’un de façon ponctuelle.

♦ Pour aller plus loin :

LHUILLIER, Marion. « La bibliothèque municipale internationale de Grenoble ». BBF, 2007, n° 3, p. 52-57. [en ligne] Consulté le 12 juin 2010.

La page de la BMI sur le portail de la Bibliothèque municipale de Grenoble, en français et en arabe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :