L’accessibilité multilingue des sites web (3) : vers des URL multi-écritures ?

Si l’encodage du contenu d’une page web et de son intitulé est facilité par la généralisation d’Unicode, les URL (une URL est l’adresse du serveur abritant une page web) n’acceptent que l’alphabet latin, non accentué, car seule la norme ASCII est supportée à ce jour. Mais l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l’autorité chargée de la gestion des noms de domaine, travaille désormais pour mettre en place des URL correspondant à l’écriture de la page web hébergée (International Domain Names, ou IDN) : ce principe a été voté le 30 octobre 2009 lors du congrès de l’organisation à Séoul, et les premiers enregistrements d’URL en caractères non-latins ont été ouverts en novembre. Mais les difficultés techniques persistent, notamment celles liées à la directionnalité des écritures.

Pour aller plus loin :

Deux articles relatifs au travail de l’ICANN pour l’internationalisation des URL:

« Les adresses web s’ouvrent aux alphabets du monde ». [en ligne] Consulté le 22 juin 2010.

« Cliquez sur وزارة-الأتصالات.مصر ». [en ligne] Consulté le 22 juin 2010.

Documents officiels de l’ICANN sur le sujet :

Internationalized Domain Names. [en ligne] Consulté le 22 juin 2010.

ICANN Bringing the Languages of the World to the Global Internet. [en ligne] Consulté le 22 juin 2010.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :